21 juillet 2006

La guerre; Jusqu'ou? La paix; pour quand?

Le Premier ministre israélien, Ehoud Omert, dans un entretien publié, aujourd'hui, par la quotidien Maariv, a indiqué que l'offensive continuera "jusqu'à ce que nous atteignions le point ou l'utilité marginale de sa poursuite n'en vaudra plus le coût". Ce propos ramène à la réflexion, développée par Percy Kemp dans le journal Libération du même jour sur l'opposition entre rhétorique et dialectique. Ce n'est rien de dire que la déclaration du Premier ministre israélien manque de clarté et de précision. Elle laisse place à... [Lire la suite]
Posté par gtab à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2006

Le Liban dans une tourmente ravageuse

L'offensive israélienne dure et le Liban endure pris dans une tourmente qui ne le concerne que de loin. Pendant ce temps, la communauté internationale s'alarme et pleure sur sa propre inertie. La diplomatie est déjà dépassée. C'est le temps de l'action humanitaire, ultime forme d'action politique quand tout a échoué. Triste Liban, Pauvres Libanais. Face à la catastrophe, on ne trouve rien de mieux que de s'en remettre à l'impuissance de l'ONU. Pour preuve, son Secrétaire général envisage l'envoi d'une force internationale au Liban... [Lire la suite]
Posté par gtab à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2006

La guerre au Liban: petit arrangement entre ennemis

En durant, l'intervention israélienne au Liban confirme un peu plus chaque jour son caractère déviant. Dans l'intérêt de plusieurs parties régionales, elle sert de dérivatif bienfaisant. C'est vrai pour l'Iran. En cautionnant les faits d'arme du Hezbollah, voire en les encourgeant, par son emprise sur ce parti, il entend s'alléger de la pression internationale au sujet de son programme nucléaire. Dans le contexte du nouveau chaos libanais, les grandes puissances voient leurs marges de manoeuvre se réduire pour ramener l'Iran à... [Lire la suite]
Posté par gtab à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2006

le Liban revient à la case martyre

Depuis quatre jours, le Liban brûle. A nouveau, ce petit Etat sert de terrain de jeu à ses voisins sous le regard  impuissant de la communauté internationale incarnée par un G8 circonspect. Une fois de plus, une fois encore, les mêmes images et les mêmes drames reviennent comme lors de l'invasion du Liban par Israël en 1982 ou des représailles d'avril 1996 à la suite de tirs de roquette du Hezbollah contre le nord d'Israël. Le pays du Cèdre a replongé dans un processus répréssif et répétitif. La machine de guerre israélienne... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2006

Zid Zid Zinédine!!!

Au delà de la défaite des bleus, on est triste pour Zinédine Zidane dont le coup de tête irrépressible fait tâche sur un si grand talent. Impardonnable, inqualifiable, décevant, stupide. Naturellement, on pense tous la même chose. Et pourtant, si ce coup de sang n'était que l'expression d'un sport totalement dévoyé en un fanatisme planétaire orchestré par le business qui fait d'un jeu de ballon, une religion mercantile? On a utilisé Zinédine Zidane comme une icône. Une de ces statues emblèmatiques qu'on balade à bout de bras lors... [Lire la suite]
Posté par gtab à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2006

De démission en nomination;le choix des chefs d'entreprises

Le Directeur de Cabinet du Premier ministre quitte le navire gouvernemental pour la présidence de la RATP. Il participe en cela au jeu des chaises musicales orchestré par le Gouvernement pour tenter de mettre un terme à la crise chez EADS en évinçant l'un de ses dirigeants qui est marqué comme étant un proche du Président de la République. De là à y voir une présomption de la longévité limitée du cabinet Villepin en même temps qu'une perte d'influence définitive du Chef de l'Etat, il y a un pas que certains n'hésiteront pas à... [Lire la suite]
Posté par gtab à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2006

La politique hors des partis ou l'illusion comme alternative

Comme semble le laisser penser Koz ou Verel, de même que certains commentaires dithyrambiques sur celui d'Alain Lambert, on est facilement éblouit par les apparences de la nouveauté en politique. Il s'agit en l'occurrence d'encenser dans la blogosphère l'initiative, prise par trois élus de tendances différentes. Avec les arguments les plus vertueux, ils entendent bouger les lignes de la démocratie française en s'émancipant de leur famille politique respective. Christian Blanc est coutumier du fait. Il avait tenté une opération de... [Lire la suite]
Posté par gtab à 13:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]