31 mai 2007

En finir avec les Chiraquiens

François Fillon ne l'a pas envoyé dire. A une question d'un de ses contradicteurs lors d'une réunion publique, il a lâché, froid, net et impassible: "Vous avez raison de dire qu'il a gagné contre Villepin, qu'il a gagné contre Chirac mais comment il a gagné? En étant meilleur qu'eux c'est tout". Tout est dit et, nonobstant la rancune tenace que tient, au fond de lui, le nouvel hôte de Matignon à l'égard de son prédécesseur, il n'y a pas, dans ses propos, une once d'inexactitude ou d'exagération. Effectivement, tout aura... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2007

Les effets retards de l'ouverture politique

Le candidat l'avait promis. Le Président de la République l'a mise en oeuvre, comme l'exemple magnifique de la méthode annoncée pendant sa campagne: Tout dire avant pour tout faire après". Ainsi, l'ouverture politique consistant à nommer Ministre des hommes d'un autre camp, faisait donc partie de ses engagements. A court terme, elle présente un double avantage mais n'est pas sans inconvénient pour l'instigateur de cette manoeuvre et ses complices. Pour peu de frais, l'ouverture politique atomise l'opposition. Dans la... [Lire la suite]
Posté par gtab à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2007

Nouvel avatar au Liban

Une fois de plus le Liban sombre dans la psychose en temps de guerre. Une fois encore l'autorité de l'Etat, la crédibilité des forces armées et l'équilibre précaire d'une société multiconfessionnelle par essence fragile sont sur la tangente. Qu'importent les raisons invoquées pour expliquer ce nouvel épisode de guerre civile larvée. Comme à chaque fois elles servent de "cache sexe" aux fondamentaux qui fragilisent le Liban. Bien entendu le regard international et ses supputations se tourne vers la Syrie. Avec une position... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2007

Bernard Kouchner au quai d'Orsay

Dans la démocratie d'opinion comme elle va, il faut être fou pour aller contre 70% des français qui plébiscitent Bernard Kouchner au quai d'Orsay. Dans un tel score que l'homme a toujours été bien en peine d'obtenir par l'élection, on aimerait faire la part entre ceux qui saluent l'opération  politique de débauchage qui met un peu plus le Parti socialiste à genoux et les vraies groupies du "French Doctor". Un homme est respectable jusqu'au moment où il ne l'est plus. Lorsque la frontière est passée, les mérites,... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2007

La femme fatale de Raphaël Bacqué et Ariane Chemin, Albin MIchel, 227 pages, 18€

Avoir été la première candidate à une élection présidentielle de la République française n'est pas rien au regard de la petite histoire politique nationale. Du même point de vue, être son compagnon n'est pas non plus négligeable, a fortiori lorsqu'on guignait la place. Dans l'échec de Ségolène Royal, il y a donc une double défaite personnelle dont l'amertume n'est pas forcément également répartie. Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué sont deux journalistes talentueuses. La première est une magnifique conteuse quand la seconde s'impose... [Lire la suite]
Posté par gtab à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2007

Jacques Chirac n'est plus Président de la République

Que retenir de Jacques Chirac Président de la République la veille de son départ sans retour de l'Elysée? La reprise des essais nucléaires, la fin de la conscription, la France championne du Monde de foot en 1998, la réforme des retraites, le non aux américains et à la guerre en Irak? Le bilan positif de douze années de présidence n'est pas lourd et on n'a pas forcément envie de faire travailler sa mémoire pour venir se joindre au concert des adieux sympathiques pour un homme qui malgré les déconvenues qu'il aura fait subir à la... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 mai 2007

Hubert Védrine au Quai d'Orsay

Voilà une bonne idée qui aurait de la gueule! Outre le symbole d'ouverture prônée par le nouveau Président de la République pour constituer son équipe gouvernementale, cette nomination aurait l'avantage de placer la bonne personne à la bonne place: une question de compétence qui trouverait en somme une réponse politique opportune. La chose n'est pas si courante qu'elle vaut d'être défendue. Trois raisons à cela: Hubert Védrine possède une expérience à nulle autre pareille non seulement au niveau du job ministériel, mais plus encore... [Lire la suite]
Posté par gtab à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2007

Provocation ?

C'est l'idée qui vient immédiatement à l'esprit en apprenant l'escapade de Nicolas Sarkozy sur un yacht, mis à sa disposition par l'un des plus grands entrepreneurs français. Ajoutée à la nuit passée au Fouquet's, on a le concentré d'un comportement décalé par rapport à la France qui se lève tôt, Jules Ferry et la rupture, notamment en référence aux écarts mauriciens de Jacques Chirac. Le contraste est également saisissant avec ses  dernières paroles publiques délivrées place de la Concorde: "Je ne vous mentirai pas, je ne... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2007

Le prochain gouvernement

La composition du prochain Gouvernement est la prochaine étape attendue du nouveau pouvoir. C'est le premier choix fondateur d'un nouveau Président de la République qui s'avère lourd d'interprétation sur sa façon de gouverner. C'est un exercice tout en délicatesse qui exige doigté, mesure et habileté. Contrairement à ce qu'a voulu faire croire François Bayrou à des français généreusement crédules, il est impossible de se limiter aux éminents critères que sont la compétence et la bonne volonté pour former une équipe gouvernementale.... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mai 2007

Le temps de l'action

Dans la France d'après, il sera temps d'agir. Au delà du choix d'un modèle de société, l'enjeu crucial de cette élection présidentielle porte sur la capacité de nos dirigeants, et du premier d'entre eux à engager les réformes. Lors de leur face à face télévisé de cette semaine, les deux finalistes ont joué de leur différence sur ce sujet. Dans son propos introductif comme dans sa conclusion, Nicolas Sarkozy a mis en avant sa détermination: "Je veux agir. Je veux passionnèment agir au service de mon pays". De manière... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]