22 novembre 2009

Un Président pour l'Europe

L'Europe a peut-être un visage, mais elle n'a pas de gueule. Ce n'est pas faire injure à Herman Van Rompuy que de répéter ce que tout le monde dit. En politique, l'incarnation des idées et la personnalisation du message constituent une règle de base de la réussite. Dépourvu de leader, le Parti socialiste français l'atteste merveilleusement en ce moment. De fait, c'est peu de croire que la puissance européenne va éclater aux yeux du monde grâce au premier Président stable du Conseil européen. Comme l'a bien distingué Valéry Giscard... [Lire la suite]
Posté par gtab à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2009

La bronca des Maires de France

Il y a deux moments dans l'année où la Province s'invite à Paris ; le salon de l'agriculture en février et le congrès de l'association des Maires à l'automne. A chaque fois, des hommes hilares et à la mine couperosée, investissent la ligne du 12 du métro jusqu'à la porte de Versailles. On peut voir, dans ce déferlement débonnaire, la France éternelle prise dans les rets de son immuable identité nationale confectionnée en image d'Epinal. En variété de fromages comme en nombre de communes, nous sommes indépassables. De ce trophée que... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2009

Le procès de Jacques Chirac aura bien lieu

Depuis le temps qu'il se morfondait dans une retraite dorée, mais forcée, Jacques Chirac va pouvoir remonter sur son cheval. Ce n'est pas le moindre effet du rebondissement judiciaire dans l'affaire des emplois fictifs à la Mairie de Paris au long de la période 1982-1996, autant dire un bail, qui vaut à l'ancien Chef de l'Etat d'être renvoyé devant un tribunal correctionnel. Alors qu'il publie le premier tome de ses mémoires dans quelques jours, l'ancien Président de la République retrouve le devant de la scène de tous côtés. On... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2009

Contestation sénatoriale

Jean-Pierre Raffarin est un homme politique blessé. A la Toussaint, il n'a toujours pas fait le deuil de sa défaite à la présidence du Sénat, il y a un peu plus d'un an. Malgré sa légitimité acquise par l'épreuve de Matignon, quatre années durant, sous la férule de Jacques Chirac -"la route est droite, mais la pente est raide", il s'est fait lamentablement doublé par la roublardise et les réseaux tortueux de Gérard Larcher. Aujourd'hui, Jean-Pierre Raffarin crache son venin à la face du Président de la République et... [Lire la suite]
Posté par gtab à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]