06 octobre 2015

À la traîne

Si Francois Hollande a découvert en 2013 que Bachar Al Assad était un tyran, preuve est une nouvelle fois apportée qu'il était bien mal préparé dans le domaine réservé à la fonction présidentielle. La diplomatie a un train de retard. Elle pense que le printemps arabe suit son cours et que l'effet domino fonctionne encore pour mettre à bas les dictateurs du pourtour méditerranéen. Dans l'échelle des périls, il faut savoir graduer les risques. On est atterré de découvrir qu'au titre d'une coalition fantoche, les forces françaises... [Lire la suite]
Posté par gtab à 08:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]