28 novembre 2018

Ô temps politique, suspens ton vol!

  « Les élites parlent de fin du monde quand nous, on parle de fin du mois! » Ou comment, au travers du cri d’un gilet jaune, l’action politique s’accommode du temps qui passe et répond aux urgences qui l’accompagnent. Le chômage de masse sévit depuis plus de trente ans. Certains ont même dit qu’on avait tout essayé. Les services publics s’amenuisent à vue d’œil et la pression fiscale est pourtant toujours aussi lourde. Mais où va l’argent de nos impôts? Quant au modèle social « à la française » il ne... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2018

Qu’ils se taisent

Le niveau actuel de tension sociale dans le pays attise, outre le désir de révolte, les commentaires et l’épanchement des états d’âme. Les réseaux sociaux sont devenus le réceptacle débordant des indignations réductrices fatiguées ; « plus rien à faire, plus rien à foutre » et de la recommandation facile ; « y a qu’à, faut qu’on ». La libre parole qui fonctionne non sans conséquence, est accordée au bénéfice du doute à celles et ceux qui n’ont jamais gouverné la France, un pays si réfractaire au changement, et qui... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 novembre 2018

L’itinerance en tous sens du Président de la République

«Elle séduit au loin et irrite au près » ; la formule de Jean-Pierre Raffarin à propos de Ségolène Royal ne vaut pas pour Emmanuel Macron. Le mécontentement envers le Chef de l’Etat n’a pas de limite. C’est ce que disent les sondages, litanies habituelles à l’appui du résultat implacable des chiffres, et les réactions hostiles sur son passage lors de son « itinérance mémorielle » pour le centenaire de la fin de la première guerre mondiale ; le PR se fait secouer au cours de ce périple maladroitement concocté... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2018

La vente de François Mitterrand

Secret, florentin, manipulateur, romanesque ; les qualificatifs qui entourent la postérité de François Mitterrand évoquent à l’envie un homme à faces multiples. À force de le dévisager dans le détail de sa complexité savamment construite, on se perd facilement en conjecture pour magnifier le grand homme. Ces qualités ainsi prêtées par le flot des biographies laudatrices ont fini par laisser l’empreinte d’une personnalité chamarrée qui perce aux côtés du politicien à la longévité ondulante et à l’action foisonnante, un demi siècle... [Lire la suite]
Posté par gtab à 17:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,