26 juillet 2020

Du parlementarisme rationnalisé à la démocratie radicale

Il est loin le temps où l’hémicycle fut le cœur battant de la démocratie. Celle qui d’après Winston Churchill est « le pire des régimes à l’exception de tous les autres » est bien fatiguée. Elle s’interroge sur son modèle et le niveau de représentation qu’elle suscite pour demeurer. La représentation nationale paye au prix fort les atermoiements marcescents des sociétés en crise et leur besoin contrarié de se faire entendre. Faute de rectitude, elle y met du sien dans des exercices d’autoflagellation telle cette mode... [Lire la suite]
20 juillet 2020

Le plan de relance européen

La crise inédite que nous traversons oblige à voir loin. Il y a certes l’urgence à répondre à la déroute économique qui s’annonce à la rentrée. Mais au-delà des drames immédiats, on aspire à se réinventer au plus haut niveau ; c’est donc en Europe que ça se passe. Le sommet de ce week-end semble devoir être un moment significatif pour une invention inachevée et contestée qui depuis plus de 60 ans est un mouvement perpétuel.   Le plan de relance est un palier fort en degrés, par rapport aux sommes elles-mêmes déjà... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2020

L’effet suranné du remaniement

Un remaniement gouvernemental, c’est un peu le shoot du camé de la politique. Sentir le moment advenir par des bruits perceptibles, laisser monter les conjectures et envisager les changements à son goût ou raisonnés à l’aune des exigences stratégiques en fonction l’état des forces politiques en présence, sont des plaisirs rares et mimétiques qui nous placent un moment à l’égal du Chef de l’Etat. Car l’exercice révèle la toute puissance du monarque républicain. Il choisit et révoque à discrétion son staff ministériel. Ses... [Lire la suite]