22 novembre 2009

Un Président pour l'Europe

L'Europe a peut-être un visage, mais elle n'a pas de gueule. Ce n'est pas faire injure à Herman Van Rompuy que de répéter ce que tout le monde dit. En politique, l'incarnation des idées et la personnalisation du message constituent une règle de base de la réussite. Dépourvu de leader, le Parti socialiste français l'atteste merveilleusement en ce moment. De fait, c'est peu de croire que la puissance européenne va éclater aux yeux du monde grâce au premier Président stable du Conseil européen. Comme l'a bien distingué Valéry Giscard... [Lire la suite]
Posté par gtab à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2008

L'indépendance du Kosovo

On avait déjà du mal à s'enthousiasmer pour le traité de Lisbonne. La proclamation unilatérale d'indépendance du Kosovo rajoute à la déliquescence de la belle idée européenne telle qu'elle est issue du projet salvateur de la seconde moitié du XXième siècle. L'Union européenne s'enfonce dans une curieuse dualité. Par devant, elle tricote laborieusement des règles de vie commune à partir desquelles elle espère maîtriser sa destinée dans la mondialisation. L'objectif est imparable. Par derrière, elle s'abandonne, impuissante aux... [Lire la suite]
Posté par gtab à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2007

Et l'Europe dans tout ça?

L'Europe n'est pas un sujet brûlant ou clivant de cette campagne électorale. On peut le regretter sans pour autant s'en étonner. D'abord il faut prendre une élection nationale pour ce qu'elle est. Dans cette campagne, les candidats sont enclins à privilégier l'expression sur des thèmes en rapport avec la vie quotidienne de leurs compatriotes et sur lesquels l'action d'un Chef de l'Etat, affublé d'un Gouvernement, exerce une prise visible et sure. Certains sont toutefois moins muets que d'autres. Ensuite, force est de reconnaître qu'en... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2006

L'Europe en miette

Décidément, le projet européen n'en finit pas de sombrer. Le dernier accident de l'Europe puissance, c'est l'indépendance du Monténégro. Au nom de principe de l'autodétermination des peuples, cette petite province des Balkans, aussi peuplée que l'agglomération bordelaise, retrouve le profil d'une Nation souveraine. Suivant en celà le chemin emprunté par beaucoup d'autres micro-Etats, nul doute qu'elle a vocation à devenir un membre de l'Union européenne. Ce n'est pas faire offence au Monténégrins que de penser qu'ils viennent avec... [Lire la suite]
Posté par gtab à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2006

La construction européenne

Funeste anniversaire pour les partisans de l'Union européenne, ...et pour les autres aussi. L'an dernier, les français rejetaient fermement le Projet de Traité Constitutionnel Européen (TCE). De fait, ce vote incontournable a rompu la dynamique de la construction européenne. Car comme l'explique très bien Marc Abélès dans son dernier ouvrage "La construction européenne est conçue sur le mode de l'engrenage." Par la même, ce mouvement qui va perpétuellement de l'avant dans "une création continue" et donc... [Lire la suite]
Posté par gtab à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2006

L'Europe est en marche

L'Europarlement va de l'avant. A une forte majortié(1), il vient d'adopter un rapport favorable au maintien du Projet de constitution issu de la Convention présidée par Valéry Giscard d'Estaing. Les eurodéputés vont même plus loin. Ils préconisent carrément une entrée en vigueur du texte en 2009. Why not? Rappelons que du côté du processsus de ratification à l'échelle de l'Union, le score est pour l'instant de 13 à 2. 13 Etats membres ont ratifié le projet de constitution, tandis qu'avec les Pays-Bas, nous l'avons violement rejeté.... [Lire la suite]
Posté par gtab à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2005

La Chancellière est à Paris

Angela Merkel n'est pas rancunière. Malgré le non au référendum du 29 mai, la nouvelle chancellière d'Allemagne accorde sa première visite officielle à la France. Pour tous ceux qui défendent une europe unifiée autour des valeurs des pères fondateurs, c'est plutôt réconfortant. Car vu d'Europe, d'Allemagne et d'ailleurs, notre pays, a juste titre, n'a pas la côte. Arrogant et peu fiable: voilà les qualificatifs qui s'imposent quand les autres parlent de nous. Je ne reviendrai pas sur la balle dans le pied que nous nous sommes tirés... [Lire la suite]
Posté par gtab à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]