04 décembre 2010

C'est parti!

Merveilleuse Ségolène Royal! L'homme politique de la semaine, c'est elle et tout d'un coup on sent comme un parfum de poudre: "En campagne, je ne suis pas la moins mauvaise. Moi j'aime ça!" Nous n'en sommes pas encore là, mais la déclaration de candidature de la Présidente de Charente-Poitou ramasse sérieusement le piteux calendrier des primaires socialistes. D'un coup, elle montre l'art et la manière dont ses adversaires sont dépourvus; la volonté irrépressible de prendre sa revanche sur Nicolas Sarkozy - « Je vous apporterai... [Lire la suite]
Posté par gtab à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2010

Autre temps, autres moeurs

Il y a des infos qui sont un pur bonheur pour attiser la nostalgie d'un monde politique en voie d'extinction. La page 3 du Monde de ce jour est, de ce point de vue, une pépite. Elle exhume des pratiques d'un autre âge à l'heure de la transparence scandinave quand des juges d'instruction en mal d'ego aspirent à régenter la France sous couvert d'écologie politique. A l'époque, la loi ne disait pas tout, le juges n'en savaient pas davantage. Ce n'était peut-être pas plus mal. L'indulgence recouvrait les élus d'une candeur pudique. Les... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2010

Recalés à jamais ?

L' annonce d'un nouveau Gouvernement vaut toujours moins pour ceux qui restent et qui arrivent que pour ceux qui partent. Le retour dommageable d'Alain Juppé nous rappelle le sort funeste qu'il réserva au "juppettes"  en 1995. Une semaine après l'annonce du troisième Gouvernement de François Fillon, force est de constater qu'il n'y en eu que pour les recalés de la dernière heure. Heureusement, l'effet de surprise d'un remaniement - un peu frelaté ce coup-ci - est toujours éphémère. Rien ne fut assez beau pour retenir... [Lire la suite]
Posté par gtab à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2010

Encore et toujours le remaniement

Tout le monde traite par le ridicule et le mépris cette course - de lenteur - au remaniement. En même temps, on ne parle que de ça, et souvent à tort et à travers! Perdue dans de telles conjectures, la communication politique sert merveilleusement la diversion qui s'impose. Avec cette affaire de changement d'un Premier ministre qui ne devrait finalement pas changer, on est servi. C'est finalement un bon coup opéré par le Président de la République. La constitution de sa nouvelle équipe gouvernementale qui devrait être présentée en... [Lire la suite]
Posté par gtab à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2010

Un Goncourt bien en cour

Il n'avait que trop attendu! Deux fois qu'on lui promettait la timballe, en 1998 et 2005. Par deux fois il échoua. L'esprit de cour n'était pas son fort. On pu se demander alors si Michel Houellebecq ne prenait pas la pente de l'auteur maudit, éconduit par ses contemporains pour mieux s'ancrer dans l'éternité des lettres. Il y en a qui n'eurent pas besoin de prix pour en arriver là. Pourquoi pas lui? C'était sans compter sur le travers petit bourgeois qui habite Michel Houellebecq et qu'il tente vainement de cacher derrière une... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 octobre 2010

Les grandes gueules vous saluent

Non sans un certain panache, Philippe de Villiers a démissionné de la Présidence du Conseil Général de Vendée: "La réforme territoriale, la fin de l'autonomie fiscale, l'esprit de l'époque, les impatiences rendent ma décision opportune, sage et nécessaire". Ayant fait corps avec cette terre de l'ouest pendant près de trente ans, cet acte signe comme la fin politique d'une personnalité iconoclaste dont la parcours n'aura pas été indifférent à la vie publique nationale. Il ramène à une comparaison avec le décès de Georges... [Lire la suite]
Posté par gtab à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2010

Le moment du remaniement

Plus s'approche la sortie de crise, plus la presse politique a du mal à refréner son ardeur à passer à autre chose. Son impatience concerne le remaniement annoncé par le Président de la République au début de l'été. A force d'attente, le suspens reste entier. Il valide de fait l'annonce prétendument prématurée de Nicolas Sarkozy. Quoi qu'en aient pensé certains commentateurs, cette anticipation n'était pas dénuée de sens politique. Le Chef de l'Etat a pu prendre le temps, en jouant d'une certaine distance cruelle, de voir s'agiter les... [Lire la suite]
Posté par gtab à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2010

1995 - 2010

C'est peu de dire que les grèves de l'automne 1995 jouent comme un marqueur fort de notre mémoire politique, surtout à droite. Cette séquence historique, personnifiée par Alain Juppé - pourquoi diable veut-on le voir revenir dans le jeu? -, condense en un événement symbolique la déshérence de notre pays sur la voie de la réforme. En quinze ans de marche du monde, n'aurait-on rien appris? Avec le fil rouge des retraites, dont on sait tout des enjeux depuis vingt ans, ce rejoue, à échéance récurrente, un psychodrame de nantis... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2010

Apocalypse bébé Virginie Despentes Grasset 343 pages 19€

Virginie Despentes aura été ma première - et dernière? - concession à la rentrée littéraire. Depuis le temps que sa subversion féministe et ses beaux yeux tristes tournaient autour de moi, il fallait bien que je me plonge dans la modernité de la littérature qui pose des questions. Avec Apocalypse bébé, elle fait dans la longueur d'une fugue mineure et s'attache à la désolation d'une époque décadente au travers d'une série facile de portraits qui sont autant de chapitres sur le chemin de croix du lecteur. Malgré les fulgurances... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2010

La bonne fortune de Jacques Chirac

La justice, comme le destin, tient parfois à un fil. Contre toute attente, le procès de Jacques Chirac n'aura pas lieu. L'accord passé entre la mairie de Paris et l'UMP solde financièrement l'affaire des emplois fictifs du RPR. Il faut sans doute s'en réjouir. Non pas pour lui, mais pour nous. Ce plat médiatique dont le Monde nous a donné un avant goût raffiné cet été aurait été du plus mauvais effet. Il aurait ajouté, en clameur et turbulences médiatiques, au climat délétère nourri de l'affaire Bettencourt qui semble vouée à faire... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :