07 septembre 2014

Et maintenant, que va-t-il faire ?

La politique, c'est l'art du rebond et l'espérance éternelle du retour. François Hollande en sait quelque chose du fait de sa longue carrière et des épreuves qu'il infligea à la mère de ses enfants à partir de 2006. Que va faire Francois Hollande? Que peut faire le Président de la République? Deux questions pour un seul homme à mi-mandat d'un quinquennat irrémédiablement plombé. Sa chute, si vite, si loin, est trop brutale. La déception est trop forte. Le rejet est profond. S'il a lieu, le rebond sera faible. Il ne pourra guère le... [Lire la suite]
Posté par gtab à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2014

l'homme sans qualité

Un Président normal est-il dénué de qualité ? Il faudrait poser la question à François Hollande dont on est de plus en plus curieux, à mesure que son quinquennat avance et s’enfonce, de connaitre la conception qu’il a de la normalité. Le livre de son ex-compagne fait l’effet d’un tsunami politique. D’un coup, il balaye les efforts récents autour du remaniement gouvernemental pour (re)donner un peu d’autorité à l’exécutif ; oublié les frondeurs qui trouvent meilleurs qu’eux pour déstabiliser et contester le Président de la... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2014

Réduction dégressive des cotisations salariales : derrière la censure du Conseil constitutionnel

Force revient toujours à la loi fondamentale. Et le Président du Constitutionnel n’est pas peu fier de rabaisser un peu plus le pouvoir législatif dans ses pantomimes incantatoires aux marges de manœuvres minimales pour faire bouger notre modèle social entre rigueur et relance. Tel est donc la décision du Conseil Constitutionnel de déclarer contraire à la Constitution pour « rupture d’égalité » l’allégement de cotisations salariales pour les petits revenus ce que se faisant il autorise pour les cotisations patronales depuis... [Lire la suite]
Posté par gtab à 18:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 mai 2014

Factures folles avant d'être fausses

Pour qui connait le fonctionnement clanique de Jean-François Copé, le limogeage programmé de Jérôme Lavrilleux et Eric Césari sonne comme un aveu de culpabilité, à tout le moins de faiblesse. Etonnant comme dans ces affaires politico-financières, quand le scandale éclate, rien ne change vraiment. A chaque fois, tout commence par un déni furieux. Souvenons-nous de Jérôme Cahuzac ou d'Aquillino Morelle. Le déni ça commence a bien faire ! « Ceux qui ont fait des bêtises le paieront ! » Le temps jouant inexorablement... [Lire la suite]
Posté par gtab à 07:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2014

L'emprise - Marc Dugain; Gallimard, 314 pages, 19,50€

Si, confirmant les augures de la critique littéraire, Marc Dugain a conçu un nouveau best-seller avec son dernier roman, celui-ci aura comme vertu de conscientiser les masses sur l’état de la démocratie au XXIème siècle.  C’est déjà ça. Les dizaines de milliers de lecteurs de l’emprise auront, au chapitre 8 qui n’est pas très loin du début du livre, une recension saisissante de la politique devenue chimère, servie par des ambitions déçues et sans illusions : « Il était conscient qu’une fois au sommet de l’Etat il ne... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2014

Maison Européenne de la Photographie : carte blanche à Martin Parr

On peut dire que Martin Parr n’est pas à son meilleur, exposé tel qu’il l’est à la Maison Européenne de la Photo, et ce jusqu’au 25 mai prochain. On a l’impression d’un accrochage fait à la va-vite et désordonné sur un thème facile qui suscite forcément l’envie – Paris -, tant notre capitale peut servir d’écrin merveilleux àtout artiste, professionnel comme amateur, de l’image, fixe ou animée. Bien sûr, on retrouvera le décalage des sujets qui correspond à des cadres décalés. Il y a aussi cet esprit critique dans chaque photo... [Lire la suite]
Posté par gtab à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2014

Logique électorale

Décidément, les élections intermédiaires ne servent plus à rien. Fallait-il mobiliser les électeurs et près d'un millions cinq cent mille candidats pour savoir que l'exécutif est dénigré par une vaste majorité de français du fait de son insupportable incompétence à faire ce pourquoi il a été appelé ? Ça permet à certains de découvrir que l'abstention est une réponse politique. Tout à ses tracasseries de boutique, François Hollande n'en finit pas de concocter un remaniement éventé avant d'advenir. Claude Bartolone se tortille. Le... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2014

L'affaire Société générale

Il n'y a plus d'affaire Kerviel! La justice sait prendre son temps. Le chemin qu'elle emprunte est long, tortueux et parfois déroutant. Pour une fois qu'il mène au but, il faut s'en féliciter. Quand elle le veut, l'institution judiciaire sait "réparer les vivants" et relever les errements : " Il est en effet apparu que la Cour d'appel, après avoir relevé l'existence de fautes commises par la Société générale, ayant concouru au développement de la fraude et à ses conséquences financières, n'a pas tenu compte de ces fautes pour évaluer... [Lire la suite]
Posté par gtab à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2014

Dans le cadre d'un remaniement, un changement de Premier ministre est-il utile?

Derrière le remaniement, le changement de Premier ministre est une arme politique dépréciée. Le quinquennat et Nicolas Sarkozy en ont fortement édulcoré la portée tout autant que la saveur. Le bruit des échotiers s’affadit en conjectures frelatées. Au temps longs du septennat glorifiant où le Président de la République pouvait voir venir, jouant subtilement de sa domination dans la hiérarchie du pouvoir, il savait saisir ce moment indépassable où le changement des hommes incarne une autre politique et où la responsabilité du pouvoir,... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2014

Trois choses que révéle l'affaire Dieudonné

On n’en finit pas de redécouvrir l’indignité de pseudo humoristes en fonction d'opportunités circonstancielles. La quenelle, dont l’interprétation qu'on en donne est contrastée à la hauteur de l’inanité du geste, date de 2009. La plainte de la LICRA concernant ce pantonime improbable sera examiné le 14 janvier prochain. On avance ! L’émotion subite et irréfléchie fait toujours habilement office de diversion. L’impuissance à répondre aux vrais enjeux de notre pays est ainsi maquillée par un défaut de vigilance collective sur... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]