04 novembre 2018

La vente de François Mitterrand

Secret, florentin, manipulateur, romanesque ; les qualificatifs qui entourent la postérité de François Mitterrand évoquent à l’envie un homme à faces multiples. À force de le dévisager dans le détail de sa complexité savamment construite, on se perd facilement en conjecture pour magnifier le grand homme. Ces qualités ainsi prêtées par le flot des biographies laudatrices ont fini par laisser l’empreinte d’une personnalité chamarrée qui perce aux côtés du politicien à la longévité ondulante et à l’action foisonnante, un demi siècle... [Lire la suite]
Posté par gtab à 17:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
09 septembre 2018

De la difficulté de remplacer un Ministre démissionnaire

Nommer le remplaçant d’un ministre démissionnaire est pour le PR tout un art d’exécution qui doit satisfaire deux contraintes; ; trouver, d’une part, un successeur suffisamment habile politiquement et apparement compétent sur le champ ministériel concerné. Préserver, d’autre part, les équilibres précaires et incertains d’une majorité qui le soutient et d’un gouvernement qui l’épaule.   Avec François de Rugy en remplacement de Nicolas Hulot, la première semble maîtrisée. Le PR a retenu un homme expérimenté en tractation et... [Lire la suite]
Posté par gtab à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2018

La démission de Nicolas Hulot

  Ainsi Nicolas Hulot restera dans l’histoire comme un velléitaire protestataire. Le Ministre qu’il était ne voulait plus se mentir. Alors, l’homme a renoncé à sa charge, plantant avec fracas le pouvoir d’agir. Au delà de sa personne, la démission de Nicolas Hulot révèle d’abord toute l’ambiguïté de celles et ceux qui veulent incarner l’écologie politique dans une démarche exclusive. Se faisant, elle en révèle toute les limites au delà du simple discours incantatoire sur les périls à venir et la prise de conscience à avoir,... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2018

Affaire Benalla : un fait divers contre les institutions

Les députés de l’opposition confondue de la droite à la gauche n’en peuvent plus d’instrumentaliser l’affaire Benalla. Ils n’en ont pas fini avec leur hystérie revancharde envers Emmanuel Macron a croire qu’il serait près à rogner sur leur congés pour venir le chercher et lui faire rendre gorge. Après l’usage intempestif des modalités de procédure lors des séances publiques des 20, 21 et 22 juillet derniers à l’Assemblee nationale - pic dérisoire du soulèvement parlementaire, des QAG du 24 juillet dans cette même Assemblée nationale,... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2018

Nicolas Hulot au Gouvernement

 Que celles et ceux qui douteraient de l’utilité de Nicolas Hulot au Gouvernement lisent le 1. Et notamment la longue interview que donne le Ministre de la Transitions écologique et solidaire. C’est un discours programmatique engageant et l’explication circonstanciée d’une démarche de longue haleine qui entend positionner dans le temps l’action publique pour l’écologie. Tout en lucidité, Nicolas Hulot qui finit par être un vieux de la vielle en compagnonnage politique, n’élude pas les difficultés, y compris celles qui... [Lire la suite]
Posté par gtab à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2017

Voter Macron deux fois plutôt qu'une

J’aimerais croire au sursaut des législatives et à la victoire d’un projet d’alternance. Telle qu’exposée par François Baroin, une cohabitation inédite en début de mandat pourrait apparaitre comme le moins pire des scénarios envisageables. Or, ces quinze jours d’entre deux tours, conformément aux vertus de la Vème République vont reconfigurer le paysage politique en deux camps autour du clivage que vont construire avec pugnacité, Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Contrairement à 2002, il y  aura une campagne de second... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2017

Pas de presidentielle sans législatives

Apres les quatre tours ineptes et éreintants des primaires de droite et de gauche, arrive enfin les quatre tours décisifs du rendez-vous démocratique quinquennal. Plus que jamais, l'élection présidentielle doit se jouer en pensant aux élections législatives qui suivront. Moins que jamais, le scrutin majeur - la pierre angulaire - de la Vème République se fera sur la tête d'un candidat. Aucun n'en a le niveau et la fonction présidentielle n'inspire plus le respect. Il faut alors se tourner vers les deux éléments structurants pour... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 janvier 2017

la claque avant la gifle

Manuel Valls a pris un claque à Lamballe ; avant d’en prendre une autre au premier tour de la primaire de la Belle alliance ? Geste prémonitoire qui en dit sans doute plus long qu’un sondage. Plus près du peuple, la vue n’est pas la même, les coups n’ont plus. Manuel Valls n’est plus Premier ministre. Il a repris le chemin du combat électoral pour défendre le quinquennat et conquérir la légitimité du scrutin présidentiel. Tous les coups sont permis. Le second débat télévisé l’a montré ; qu’en sera-t-il du troisième ? Quitte à... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Le troisième homme

Avant toute offre politique alternative, le rôle du 3ème homme est d'affoler les autres candidats. Jean-Pierre Chevènement et François Bayrou ont pratiqué l'exercice à des niveaux de fortune qui hantent encore le sommeil de Lionel Jospin et Nicolas Sarkozy. Emmanuel Macron remplit parfaitement son office perturbateur. Il met, par surcroît de l'insolence coupable, à défier le vieux sytème marcescent. Son point haut dans le sondage, l'affluence de ses meetings exacerbent l'exercice de la transgression. En début de campagne, l'opinion... [Lire la suite]
Posté par gtab à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2017

Revanche de plume, écrit de plomb

Il y a comme une grosse part d'indécence dans l'agitation médiatique qui entoure la sortie du livre d'Aquilino Morelle. L'ancien conseiller spécial du President de la République, deux ans durant, de mai 2012 à avril 2014 et considéré par lui-même (Aquilino Morelle, pas François Hollande) comme l'auteur du discours du Bourget, avait annoncé que sa rancune froide prendrait la forme d'un brûlot littéraire. La sortie du livre d'Aquilino Morelle est doublement minable. Il est étonnant que son intelligence, ses convictions et son... [Lire la suite]
Posté par gtab à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,