14 février 2015

Les grands garçons ; Claude Askolovitch, Plon, 14,90€

  La politique est un plaisir solitaire qui se goûte en meute. Dans la force des années de jeunesse, il y a la liesse des petites troupes ; l’exaltation des esprits aux sources des idéologies compartimentées par la Science politique qui s’apprend savamment. Elle se confronte à la force des sentiments. Demain sera plus grand puisque nous allons refaire le monde. C’est beau la politique, et c’est festif. Voici venu « le temps enthousiasmant des jeunes lions »! Ca touche à l’humain ; ça embrasse la société et... [Lire la suite]
12 janvier 2015

Après ces jours terribles

  La force du drame, son "sensationnalisme sidérant", ses ressorts et les cibles symboliques lâchement frappées ont généré un moment de ferveur populaire inédit. Plusieurs millions de personnes se sont rassemblés en hommage aux dix-sept victimes des terroristes djihadistes. Sous plusieurs prétextes qui se rejoignent pour converger, les marcheurs du dimanche 11 janvier ont créé un événement qui doit faire date, comme un sursaut à l'envie de retrouver ce qui fonde l'unité d'un peuple dans ce qu'il a en partage et pour ce qu'il... [Lire la suite]
Posté par gtab à 06:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 janvier 2015

Ce 7 janvier 2015

Trois mots pour s’extraire de cette émotion étouffante qu’amène ce genre de drame national. Il faut tenter d’apaiser l’indignation qui peut vite altérer la perception des faits et le jugement qu’on en a. Mais quand même ! C’est la guerre ! La guerre à l’islamisme radical qui s’impose insidieusement dans nos sociétés de la vieille Europe depuis plus de vingt ans.  Sécurité Dans ce contexte, qui atteint un niveau d’alerte maximal en écho aux chaos du monde, il faut pouvoir compter sur le maintien de l’ordre dans notre... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2014

La trajectoire compliquée de François Fillon

Il passait pour un homme intègre, droit et plutôt au dessus du lot. Or, François Fillon n'en finit pas de se placer dans de mauvais coups. On ne comprend plus sa stratégie. Il devient illisible à force de faux pas. Le sens de sa démarche se perd dans des anicroches politiques qui le déroutent. On l'a d'abord vu, en 2012, quitter sa terre électorale de la Sarthe pour se parachuter sur Paris à un moment ou la bataille pour l'Hôtel de Ville qui se profilait en 2014 pouvait donner un sens à sa démarche tandis que les pronostics... [Lire la suite]
Posté par gtab à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 novembre 2014

A défaut de convaincre

A force de le voir s’enfoncer dans une suite incohérente de contre-performances, on finirait presque par avoir de la peine pour François Hollande. Il n’est pas sorti grandi de son émission de télévision « En direct avec les Français ». A sa décharge, l’exercice est périlleux. Rares sont ceux qui s’y étant risqués, en sont sortis à leur avantage. Souvenons-nous de Jacques Chirac en pleine campagne référendaire sur le projet de Constitution européenne face à une kyrielle de jeunes qu’il ne comprenait pas. Car l’objectif de... [Lire la suite]
Posté par gtab à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 septembre 2014

Et maintenant, que va-t-il faire ?

La politique, c'est l'art du rebond et l'espérance éternelle du retour. François Hollande en sait quelque chose du fait de sa longue carrière et des épreuves qu'il infligea à la mère de ses enfants à partir de 2006. Que va faire Francois Hollande? Que peut faire le Président de la République? Deux questions pour un seul homme à mi-mandat d'un quinquennat irrémédiablement plombé. Sa chute, si vite, si loin, est trop brutale. La déception est trop forte. Le rejet est profond. S'il a lieu, le rebond sera faible. Il ne pourra guère le... [Lire la suite]
Posté par gtab à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2014

l'homme sans qualité

Un Président normal est-il dénué de qualité ? Il faudrait poser la question à François Hollande dont on est de plus en plus curieux, à mesure que son quinquennat avance et s’enfonce, de connaitre la conception qu’il a de la normalité. Le livre de son ex-compagne fait l’effet d’un tsunami politique. D’un coup, il balaye les efforts récents autour du remaniement gouvernemental pour (re)donner un peu d’autorité à l’exécutif ; oublié les frondeurs qui trouvent meilleurs qu’eux pour déstabiliser et contester le Président de la... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2014

Réduction dégressive des cotisations salariales : derrière la censure du Conseil constitutionnel

Force revient toujours à la loi fondamentale. Et le Président du Constitutionnel n’est pas peu fier de rabaisser un peu plus le pouvoir législatif dans ses pantomimes incantatoires aux marges de manœuvres minimales pour faire bouger notre modèle social entre rigueur et relance. Tel est donc la décision du Conseil Constitutionnel de déclarer contraire à la Constitution pour « rupture d’égalité » l’allégement de cotisations salariales pour les petits revenus ce que se faisant il autorise pour les cotisations patronales depuis... [Lire la suite]
Posté par gtab à 18:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 mai 2014

Factures folles avant d'être fausses

Pour qui connait le fonctionnement clanique de Jean-François Copé, le limogeage programmé de Jérôme Lavrilleux et Eric Césari sonne comme un aveu de culpabilité, à tout le moins de faiblesse. Etonnant comme dans ces affaires politico-financières, quand le scandale éclate, rien ne change vraiment. A chaque fois, tout commence par un déni furieux. Souvenons-nous de Jérôme Cahuzac ou d'Aquillino Morelle. Le déni ça commence a bien faire ! « Ceux qui ont fait des bêtises le paieront ! » Le temps jouant inexorablement... [Lire la suite]
Posté par gtab à 07:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2014

L'emprise - Marc Dugain; Gallimard, 314 pages, 19,50€

Si, confirmant les augures de la critique littéraire, Marc Dugain a conçu un nouveau best-seller avec son dernier roman, celui-ci aura comme vertu de conscientiser les masses sur l’état de la démocratie au XXIème siècle.  C’est déjà ça. Les dizaines de milliers de lecteurs de l’emprise auront, au chapitre 8 qui n’est pas très loin du début du livre, une recension saisissante de la politique devenue chimère, servie par des ambitions déçues et sans illusions : « Il était conscient qu’une fois au sommet de l’Etat il ne... [Lire la suite]
Posté par gtab à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :