02 septembre 2013

Intervenir en Syrie ?

Au final, la maladresse belliqueuse de François Hollande pèsera peu sur le cours des choses en Syrie. Qu’il se soit fourvoyé en anticipant un engagement américain qui n’aura pas lieu où qu’il ait eu raison avant, et contre, tout le monde, n’est pas essentiel. La vérité tient davantage à l’enlisement confirmé d’une mondialisation qui rebat les grands équilibres, mettant en exergue les fragilités du processus décisionnel démocratique dans une dilution du pouvoir à l’échelle d’Etats occidentaux devenu stériles dans leur déliquescence... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2013

NKM Capitale

Réchapper d’une mise à mort électorale doit donner des ailes pour la suite. En désignant Nathalie Kosciusko-Morizet comme une candidate à abattre lors des dernières élections législatives, Marine Le Pen a sans doute contribué à renforcer un peu plus le caractère combatif et la volonté politicienne de l’ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy. Défaite en juin, NKM n’aurait pas pu prétendre conquérir Paris en 2014. Il y a toujours un peu de gêne à considérer les parachutages comme un élément de carrière politique dont la longévité se... [Lire la suite]
Posté par gtab à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2013

Tous les deux grillés ?

"François Fillon n'a pas concrétisé les qualités qu'on lui prêtait, Jean-François Copé a confirmé les défauts qu'on lui attribuait." Dans sa dernière chronique à Libération, toujours affuté, le vieil Alain Duhamel a la formule parfaite pour décrire au plus près l'état des forces en présence au sommet de l'UMP. En même temps, la dissymétrie est patente entre les deux adversaires à l'élection présidentielle de... leur parti qui s'est terminée dans les affres humiliantes d'un déni de démocratie interne. L'accord trouvé après trois... [Lire la suite]
Posté par gtab à 21:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2012

Minable

On pourrait renvoyer le compliment à son auteur. En traitant ainsi Gérard Depardieu, Jean-Marc Ayrault a sans doute perdu une occasion de se taire. Il donne avant tout à voir un état de fébrilité par une réplique méprisante qui est "de ces choses que l'on dit pour remplir les silences". On n’attaque pas impunément un monument de la culture, fut-elle populaire et millionnaire, sans s’exposer à un retour de flamme. La lettre de Gérard Depardieu est un exemple bien tourné. Au-delà de la polémique et une fois fortune faite, elle dit... [Lire la suite]
Posté par gtab à 21:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2012

Au delà du ridicule l'UMP n'est plus valable

"Dans cette occasion, nous pouvons constater tout ce qu'il faut de travail, de volonté, de constance, de méditation pour organiser même un échec". C'est désormais la politique de la terre brûlée qui mène l'UMP. Les duettistes de l'élection mortifère iront jusqu'au bout de la destruction. Comptant leurs forces et mesurant leurs muscles, chacun escompte rebâtir à sa main une formation militante dont ils auront su panser les plaies et retrouver la maîtrise le moment venu. L'Europe, le quinquennat avec l'inversion du calendrier des... [Lire la suite]
08 novembre 2012

Pauline Détective

C'est un pur scandale de limiter, à Paris, la projection d'un tel film à une seule séance trois semaines après sa sortie. On en est réduit à sécher le bureau sous un mauvais prétexte pour se retrouver à une heure indue dans une salle d'art et d'essai de quartier, fut-il latin, entouré d'un quarteron de retraités renfrognés qui font bruisser inopinément des sacs plastiques à la recherche d'un bonbon au menthol. Pauline Détective est une goutte de fraîcheur estivale dans un océan cinématographique cataclysmique automnal. Au... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2012

un couac qui dit la vérité

Les couacs ? On pourrait dire qu’il les enfile comme des perles. Après beaucoup d’autres et sans qu’on lui ait rien demandé, ni acculé à quelque chose, Jean-Marc Ayrault vient d’en sortir une belle en levant sans détour le tabou des 35h00. Que ce totem des socialistes soit ainsi livré au débat par le Premier ministre est, à la réflexion, saisissant au fait de ne plus savoir quoi en penser ; maladresse ou finesse, incompétence ou roublardise ? De fait, c’est peut-être dans le rebond que Jean-Marc Ayrault aurait... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2012

Rentrée politique

Une rentrée politique post électorale n'est pas vraiment palpitante. Saturés de débats et de combats, les électeurs n'ont plus l'attention qui convient. Tout a été dit. La présidentielle de l'UMP trouvera-t-elle alors de l'intérêt aux yeux des militants? Le 1er tour de scrutin est encore loin. Les médias s'en sont déjà emparés pour nous conter l'histoire du duel fratricide opposant Jean-François Copé et François Fillon. Deux personnalités contrastées, deux légitimités affirmées et une même ambition diversement exprimée ; les... [Lire la suite]
31 juillet 2012

Journal de France

C'est l'histoire d'un français moyen, bonnet vissé sur la tête qui parcourt l'hexagone à bord d'une fourgonnette. Il scrute la province profonde à la recherche de ses clichés. Le regard est aux aguets pour saisir la lumière autant que la mémoire d'un vieux pays sur un vieux continent. Entre deux étapes au petit bonheur la chance sur des lieux de mémoire qui engloutissent peu à peu la vie, le film intercale des rushs rappelant quelques soubresauts du monde de ces 40 dernières années. Le plan fixe laisse la place au mouvement. Car... [Lire la suite]
Posté par gtab à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2012

Chute politique avec effet retard

François Bayrou est politiquement mort dans l'entre deux-tours de la présidentielle 2007, mais personne ne le lui avait dit. Son refus obtus de choisir le moins pire des deux finalistes à ses yeux, l'a fait sortir du jeu. Il n’y est jamais vraiment revenu. Comment pouvait-il rester crédible en fustigeant avec tant de virulence le président sortant; cinq ans durant, alors que lui seul avait eu la main pour éviter le chaos qu’il avait prédit et dénoncé avec constance, en se retournant vers Ségolène Royal qui... [Lire la suite]
Posté par gtab à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :