11 avril 2009

Hadopity

La blogosphère est en émoi! Les députés n'ont pas adopté le projet de loi Hadopi. Ce texte controversé rentrera dans l'histoire pour avoir été le premier ouvrage législatif suivi en direct live par des milliers d'internautes. A quelque chose malheur est bon. J'avais un faible pour ce texte car je crains le leurre de la gratuité sur fonds de jeunisme démagogique. Toute peine mérite salaire et ce n'est pas parce que la culture massifiée décline en qualité qu'il ne faut pas rémunérer le talent. Mais l'essentiel de mon propos n'est pas... [Lire la suite]
Posté par gtab à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2008

Les travers de la réforme institutionnelle

En raison de la majorité des trois cinquièmes des membres du Parlement qui est exigée pour modifier la Constitution, tout l'art des débats menés actuellement par les députés consistent à trouver des compromis sans se départir pour autant des postures clivées selon que l'on soutient le Gouvernement où que l'on s'oppose à sa politique. C'est un vrai travail d'équilibriste où chaque camp doit montrer que ce à quoi il renonce est moins grave que ce qu'il obtient. Dans des formules alambiquées, avec des commentaires abscons ou par des... [Lire la suite]
Posté par gtab à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 avril 2008

Le zèle européen de la France

Parfois, l'essentiel tient moins dans l'intelligibilité des mesures adoptées par le Parlement que dans la force de conviction mise en oeuvre pour ce faire. L'amendement adopté à l'article 1er du projet de loi sur les OGM par le Sénat devait servir de cache sexe au désormais célèbre amendement Chassaigne voté subrepticement à l'Assemblée nationale au grand dam  certains députés de la majorité et du Gouvernement. Gardons nous d'oser une exégèse de l'article 1er tel qu'adopté par le Sénat. Il renvoie à des textes... [Lire la suite]
Posté par gtab à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2008

Les gros mots de NKM

Le psychodrame que la majorité vient de s'offrir, ramène une fois encore au "petit" rôle des membres du Parlement. Bien plus qu'une cohésion gouvernementale qui en a vu d'autres, c'est bien le sens de leurs responsabilités qui est en question. On nage ici en plein atavisme parlementaire formaté par les institutions de la Vème République. Au delà de ceux qui se sont sentis visés, la "lâcheté" dénoncée par la secrétaire d'Etat à l'environnement colle assez bien avec la duplicité dont les députés savent jouer en... [Lire la suite]
Posté par gtab à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2008

Contre-productif

L'art de la polémique est dangereux quand l'auditoire auquel il s'adresse est mal maîtrisé. Hervé Novelli, Secrétaire d'Etat à quelque chose en a amèrement fait l'expérience ce matin au cours du débat sur la situation économique, sociale et financière de la France imposé par les socialistes à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale. En fin de matinée, alors que les orateurs des différents groupes s'étaient tous exprimés dans des redites plus ou moins intelligibles et convaincantes, alors que le Ministre du Budget et des comptes... [Lire la suite]
Posté par gtab à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2007

Laurent Fabius ou l'éternel regret socialiste

Lorsqu'il est descendu de la tribune certains socialistes ont du certainement penser qu'ils étaient indubitablement passés à côté de leur candidat à l'élection présidentielle. Laurent Fabius était hier l'orateur de son groupe à l'Assemblée nationale sur le Projet de loi de finances pour 2008. Sans note, l'esprit clair, la mine détendue et les yeux rieurs, il a déblatéré avec talent sur les mauvaises intentions budgétaires du Gouvernement. Tout y était. La citation en accroche, d'Edgar Faure, finement choisie en mémoire d'un... [Lire la suite]
Posté par gtab à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2007

L'élection du Président de l'Assemblée nationale

Ca s'est fait sans coup férir. L'homme du Président de la République a été comme de juste élu au perchoir de l'Assemblée nationale. Assurément, un autre casting eut été davantage à l'honneur de cette noble fonction. Mais, en politique, la compétence et le talent sont rarement ce que l'on s'imagine et c'est souvent par des qualités moins emblématiques, quoique bien réelles, que de grandes carrières ont été tracées sans gloire. L'accession de Bernard Accoyer à l'un des postes éminents de la République n'est donc pas une surprise. Il... [Lire la suite]
Posté par gtab à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]